En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Le jardin botanique de la Villa Thuret d'Antibes

Le jardin botanique de la villa Thuret

Ceratonia siliqua L.

Ceratonia siliqua
© inra
Origine : Bassin méditerranéen (Europe méridionale, îles Canaries, Afrique du Nord, Proche-Orient)
Famille : FABACEAE - CAESALPINOIDEAE
Noms communs : Caroubier
Etymologie : Le mot « caroubier » vient de l’arabe ‘el kharroube’. Son nom latin ‘Ceratonia’ vient du grec ‘keratia’ signifiant « petite corne » (référence aux caroubes, gousses en forme de cornes, à maturité). Le nom de l’espèce ‘siliqua’ désigne en latin une silique (=> fruit ressemblant à une gousse). Le fruit (= la caroube) est traduit en arabe par ‘Kérat’ d’où viendrait le mot carat (=> unité utilisée par les romains pour mesurer la valeur des pierres précieuses, en raison de l’homogénéité de forme et de masse de la graine).

Morphologie

Arbre à croissance lente à très lente, mesurant 8 à 10 mètres de hauteur, d’une grande longévité, souvent tortueux, à écorce lisse d’un brun-rougeâtre. 
Feuillage persistant. Grandes feuilles composées paripennées (=> feuilles composées avec un nombre pair de folioles) de 12 à 20 cm de long, alternes, portant chacune de trois à cinq paires de folioles. De forme ovale, celles-ci sont coriaces, vert sombre luisant sur la face supérieure, vert pâle à rougeâtre sur la face inférieure.
Espèce dioïque (=>les fleurs mâles et femelles sont portées par des arbres distincts).
Floraison de Juillet à Septembre-Novembre selon les climats. Les fleurs insignifiantes sont réunies en grappes axillaires cylindriques.
Les fruits appelés « caroubes » sont de grandes gousses parfumées mesurant entre 10 et 20 cm de longueur, arquées, pendantes, indéhiscentes (=> se dit d’un fruit qui ne s’ouvre pas) et contiennent une quinzaine de graines comestibles, brunes, plates. Elles sont enrobées dans une pulpe charnue, grasse et sucrée, comestible à maturité.

Les conseils du Jardinier

Multiplication par semis de graines fraîches à l’automne (trempage dans l’acide sulfurique suivi d’un rinçage abondant et d'une submersion dans l’eau durant 24 heures. Le substrat doit être léger et drainant : mélange de sable et de terre (2/3 – 1/3).
Plante bien adaptée à la sécheresse estivale.
Tolère tous les types de sol, même pauvres, caillouteux, à condition qu’ils soient bien drainés.
Exposition plein soleil à mi-ombre, mais abritée des vents froids.
Aucun entretien n’est nécessaire.
Multiplication par semis.

Présentation de l’individu à la villa Thuret

Emplacement : E 3011
Individu planté en 1993. 
Un arbre plus âgé est mort suite aux froids exceptionnels de en 1985/86

Ses principales utilisations

  • Utilisation ornementale : C’est un bel arbre à feuillage dense et sombre, à couronne arrondie, à utiliser en isolé dans un massif ou en haie libre haute. Cependant sa croissance lente freinera son utilisation dans les jardins ornementaux classiques. C’est une espèce à privilégier dans les jardins secs du pourtour méditerranéen.
  • Utilisation alimentaire : Les graines et la pulpe sucrée sont produites sur le pourtour méditerranéen et sucées comme bonbons. La farine de caroube est utilisée dans l’industrie agro-alimentaire comme additif pour les glaces, les pâtisseries, les aliments diététiques. Elle est également utilisée dans le lait en poudre pour bébé comme épaississant en remplacement de la farine de blé.Les caroubes constituent un excellent aliment énergétique pour le bétail.
  • Utilisation médicinale : Grâce à sa teneur élevé en fibre, la Caroube exerce un effet régulateur sur la fonction intestinale et est utilisée dans les cas de diarrhée ou de constipation chez les enfants.
  • Autres utilisations possible : La gomme de caroube produite à partir des graines du Caroubier est utilisée dans l’industrie du papier, du textile, de la cosmétique,…

Points forts

  • Arbre ornemental à utilisations multiples ;
  • Adapté à la sécheresse estivale ;
  • Aucun entretien n’est nécessaire.

Points faibles

  • Croissance lente ;
  • Les fruits (caroubes) n’apparaissent qu’après 8 à 15 ans. 

Photos :

Ceratonia silicqua_1_bisCeratonia silicqua_2_bisCeratonia silicqua_3Ceratonia silicqua_4Ceratonia silicqua_5Ceratonia siliqua_6Ceratonia siliqua_7Ceratonia siliqua_8Ceratonia siliqua_9

Photos : C. Ducatillion et C. Smagmulder