En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Le jardin botanique de la Villa Thuret d'Antibes

Le jardin botanique de la villa Thuret

Retama monosperma (L.) Boiss.

Retama monosperma
© inra
Origine : Sud de l’Europe, pourtour méditerranéen, le long de la côte
Famille : FABACEAE-FABOIDEAE
Noms communs : Genêt blanc, Rétam blanc
Etymologie : Son nom retama désigne en espagnol les genêts ; il vient de l’arabe ‘retem’ ou ‘retam’. Monosperma signifie ‘à une seule graine’ en latin
Synonyme : Genista monosperma (L.) Lam.

Morphologie

Arbuste monoïque (=> qui porte sur le même pied des fleurs mâles et des fleurs femelles séparées), à tronc court, à couronne étalée, pouvant aller jusqu’à 4 mètres de hauteur. Les rameaux sont souples, arqués et retombant. Les jeunes rameaux sont soyeux, d’un vert argenté à un gris argenté. Les feuilles minuscules sont alternes, caduques, de forme linéaire, lancéolée. Leur durée de vie est brève : quelques jours à quelques semaines, ce qui constitue une bonne adaptation à la sécheresse estivale.
La floraison est généreuse en fin d’hiver, début du printemps. Les petites fleurs papilionacées sont de couleur blanche, odorantes et groupées en racèmes (=>synonyme de grappe).
Les fruits sont de petites gousses arrondies (moins de 2cm), acuminées (=> qui se termine en pointe), pubescentes. Elles contiennent une, ou plus rarement deux, graines toxiques.

Exigences écologiques

Tolère les courtes périodes de gel (-6 à -8°C).
Très bien adapté aux périodes de sécheresse et aux embruns.
Sol pauvre, bien drainé, même sablonneux et salé.
Une taille peut s’effectuer si nécessaire après la floraison.
Exposition plein soleil à mi-ombre.
Multiplication par semis ou par bouturage de tiges aoûtées.

Ses principales utilisations

  • Utilisation ornementale
    • Rameaux à couper pour les compositions florales, en raison de son parfum et de la souplesse des rameaux. Production en Italie, sur terrasses ensoleillées, dans la région de San Remo
    • Jardins secs du bord de mer, dans les rocailles, en sujet isolé, dans les massifs arbustifs proches des habitations, pour profiter de son parfum.
    • Fixation des dunes. 
      Remarque : dans certains pays où cette espèce a été introduite (Australie et Californie), cette espèce est devenue envahissante. Sa culture et sa commercialisation y sont strictement interdites.

Points forts 

Résiste à des périodes de gels passagers (jusqu’à -8°C).
Floraison très parfumée.
Plante adaptée aux jardins secs
Tolérance aux embruns
Pas d’entretien particulier à effectuer.

Points faibles

Ne pas utiliser en dehors du bassin méditerranéen (espèce envahissante)  

Photos :

Retama monosperma_1Retama monosperma_2

Photos : Y. Missou