En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Le jardin botanique de la Villa Thuret d'Antibes

Le jardin botanique de la villa Thuret

Cistus ladanifer L.

Cistus ladanifer
© inra
Origine : Bassin méditerranéen
Famille : CISTACEAE
Noms communs : Ciste ladanifère, ciste à gomme
Etymologie : Cistus vient du grec ‘Kistê’ faisant allusion à ses fruits en forme de panier. Ladaniferus vient du Grec ‘Ladanon’ qui à pour origine le mot arabe ‘ladha’ qui vient de l’Assyrien ‘ladanu’.

Morphologie

Arbuste de 1.5 à 2 mètres de haut et jusqu’à 2 mètres de large. Port dressé, touffu, très ramifié
Feuillage persistant, odorant au touché. Feuilles sessiles (=> sans pétioles), opposées, simples, entières, étroites et allongées, de couleur vert foncé brillant, collantes sur la face supérieure, duveteuses sur la face inférieure. 
Floraison en Mai – Juin sous la forme de grandes fleurs blanches pouvant mesurer jusqu’à 7.5 - 10cm de diamètre. Composées de 5 pétales et d’un cœur d’étamines jaune-or ; la base des pétales présente une tache pourpre.
Fruits sous forme de capsules ligneuses, déhiscentes, recouvertes de courts poils.

Les conseils du jardinier

Plante calcifuge (=>qui ne supporte pas le calcaire) ; terrain acide à neutre ; bien drainé et pauvre.
Plante rustique, supportant des températures jusqu’à -15°C occasionnellement.
Exposition plein soleil.
Plante pyrophyte dont la régénération est stimulée par les incendies.
Semis en place à l’automne en climat méridional.
Bouturage à l’étouffée en été.
Ne supporte pas les tailles sévères.

Présentation de l’individu à la villa Thuret

Emplacement : C2061
Sujets plantés en 2002, au-dessus de la grotte, sur pente exposée à l’est et sol superficiel. 

Ses principales utilisations

  • Utilisation ornementale : En massifs, sur terrain secs, sur talus, en haies, en bordures, couvre-sol, dans des rocailles ou en potées … pour ses grandes fleurs et son feuillage persistant et odorant ;
  • Utilisation médicinale : Les feuilles produisent une gomme appelée labdanum (ou encore ladanum). On recueille la gomme par immersion des feuilles dans de l’eau chaude carbonatée. Il peut être utilisé en médecine pour ses propriétés hémostatiques, cicatrisantes et antirides ;
  • Utilisation dans la parfumerie : De la gomme, on extrait le résinoïde labdanum à l’aide de l’éthanol. L’essence obtenue entre dans la composition des parfums appartenant aux familles des chyprés ou des ambrés, comme note de fond.

Points forts

Plante rustique (-15°C).
Supporte très bien la sècheresse estivale.
Grandes fleurs ornementales
Feuilles odorantes au touché.

Points faibles

Durée de vie relativement courte (une quinzaine d’années).
Les feuilles se replient et se dessèchent en été (adaptation à la sécheresse)
Plante calcifuge 
Se dégarnit à la base avec l’âge. 

Photos :

Cistus ladanifer_1Cistus ladanifer_2Cistus ladanifer_3

Photos : C. Ducatillion et Y. Missou