En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Le jardin botanique de la Villa Thuret d'Antibes

Le jardin botanique de la villa Thuret

Peumus boldus Mol. L.

Peumus boldus
© inra
Origine : Régions côtières du Chili
Famille : MONIMIACEAE
Noms communs : boldo, boldu
Etymologie : Le mot Peumus vient de «peumo», un nom dérivant vraisemblablement de la langue du peuple indigène Mapuche du Chili. Le nom boldus, rend hommage au botaniste espagnol Boldo.

Morphologie

Arbre pouvant atteindre 20 mètres de hauteur, dioïque (=> fleurs mâles et femelles sur des pieds séparés) à feuillage persistant.

Ecorce fine, marron, se détachant du tronc par plaques arrondies et colorées.

Jeunes rameaux légèrement pubescents (=> couvert de poils fins et courts).

Les feuilles opposées sont simples, entières, ovales et odorantes lorsqu’on les froisse. Le pétiole est légèrement pubescent. Le limbe est coriace, sclérophylle (=> adapté à la sécheresse), vert foncé et glanduleux (=> texture râpeuse) sur la face supérieure, d’un vert plus clair sur la face inférieure.

La période de floraison s’étale de juin à août dans sa région d'origine, en janvier-février dans les jardins de l’hémisphère nord.

L’inflorescence comporte 5 à 12 fleurs, blanches à jaunes aux pétales soudées. Les fleurs mâles sont disposées sur un capitule, les fleurs femelles sont plus irrégulières.

Le fruit est une drupe comestible de couleur jaunâtre lorsqu'il est mûr.

Les conseils du jardinier

  • Peut pousser sur les sols peu profonds et rocailleux mais sa croissance lente est favorisée par un sol profond et fertile ;
  • Précipitations entre 400 et 800mm/an ;
  • Exposition plein soleil à mi-ombre ;
  • Résistance au gel jusqu'à -10°C environ, ce qui en fait une espèce relativement rustique ;
  • Multiplication par graines, mais germination difficile.

Présentation de l’individu à la villa Thuret

Emplacement : A 4006.

Cet individu mâle a été planté en 1920 au jardin de la villa Thuret. Il mesure 6 à 7mètres de hauteur, ce qui est inférieur à la taille qu’il pourrait avoir dans son pays d’origine. Sa couronne est large, bien développée.

Il existe également 2 sujets dans le massif F, un mâle et une femelle, plantés si proches l’un de l’autre qu’ils semblent ne constituer qu’un seul. Ils poussent dans un milieu fermé, surplombé par de grands eucalyptus. Leur couronne est donc moins étalée et le tronc libre plus haut que celui du massif A.

Ses principales utilisations

  • Utilisation ornementale : Il peut être utilisé en isolé ou en association et supporte très bien les atmosphères de sous bois.
  • Utilisation alimentaire : Les feuilles du Peumus boldus possèdent un arôme boisé utilisé comme épice en Amérique latine. Elles sont également consommées en poudre ou sous forme de thé.
  • Utilisation médicinale : C’est une plante connue en phytothérapie. Elle entre dans la composition d’infusions.

Attention : à forte dose, l’huile essentielle de boldo provoque des vomissements et de la diarrhée. Pour les femmes enceintes, la boldine, présente dans le végétal, peut engendrer des complications.

Points forts

  • Plante rustique ;
  • Plante peu exigeante au niveau du sol ;
  • Plante qui peut être utilisée en arbre d’ornement dans les régions méditerranéennes, pour le graphisme de son écorce et la couleur de son feuillage ;
  • Utilisation principale en phytothérapie ; possibilité de la consommer sous forme de thé.

Points faibles

  • Croissance lente ;
  • Multiplication difficile.

Photos :

Pboldus1_600Pboldus2_600Pboldus3_600Pboldus4_600Pboldus5_600Pboldus6_600Pboldus7_600Pboldus8_600

Photos : C. Smagmulder