En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Le jardin botanique de la Villa Thuret d'Antibes

Le jardin botanique de la villa Thuret

Strelitzia reginae

Strelitzia reginae
© inra
Strelitzia reginae Aiton STRELITZIACEAE

Synonyme : Strelitzia parviflora (Aiton)
Noms communs : oiseau de paradis, bird paradise.
Origine : indigène d'Afrique du Sud.
Morphologie : Plante vivace monocotylédone sempervirente, en touffe rhizomateuse. Jusqu'à 1,5m de haut. Les feuilles constituent un bulbe persistant et sortent directement de terre sur un long pétiole; limbe vert, oblongue, glabre, coriace; les feuilles ressemblant à des feuilles de bananier. Inflorescences à l'aisselle des feuilles, directement du sol au bout d'un long pédoncule; 4 à 6 fleurs groupées sur un spathe vert rougeâtre (organe rigide en forme de barquette) couvert de mucilage; fleur à 3 pétales bleus courts, dont 2 soudés en flèche et un plus court séparé en pointe; trois bractées orange vif longues; production de nectar. Fruit en akène à 3 loges; graines de 1cm de long, noires et dures, couvertes de poils oranges et durs.
Phénologie : 2 floraisons (novembre-décembre et mars-avril) dans sa région d'origine; à la fin du printemps dans le jardin.
Ecologie :

  • globalement euryèce, exposition soleil ou mi-ombre, milieu relativement humide;
  • le long des rivières et ruisseaux ;
  • ne supporte pas le gel et le sel.

Adaptations au climat méditerranéen :

  • géophyte (rhizome) ;
  • feuilles coriaces ;
  • persistance ;
  • tolère la sécheresse modérée ;
  • décalage temporel de la floraison.

Remarque : Cette plante est devenue l'emblème de la Californie, tant cette plante d'ornement est répandue dans cette ville.

Photos :

Sreginae1_600Sreginae2_600Sreginae3_600Sreginae4_600