En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Le jardin botanique de la Villa Thuret d'Antibes

Le jardin botanique de la villa Thuret

L'Afrique du sud méditerranéenne

La zone à climat méditerranéen de l'Afrique du Sud est centrée sur la Région Floristique du Cap, une région formant un triangle à la pointe sud-ouest de l'Afrique, entre Port Elizabeth, la baie de St Martin et le cap de Bonne Espérance.

L'Afrique du sud méditerranéenne

Le relief est irrégulier, formé par un grand plateau central (Veld) interrompu par des vallées internes (Karoo), et se relevant au sud en une haute chaîne de montagnes (Outeniqua, Tsitsikamma,...) dont les versants sud s'étagent en paliers jusqu'aux côtes. Les précipitations sont retenues sur ces versants et ces sommets, laissant les vallées et plaines internes plus arides. Le climat est globalement plus sec et plus chaud en allant vers l'intérieur des terres, vers les déserts du Namib et du Kalahari. En moyenne annuelle, les zones les plus chaudes et sèches reçoivent moins de 300 mm de précipitations et ont des températures minimales de 10°C ; les zones les plus fraîches et les plus humides reçoivent au moins 1000 mm de précipitations et ont des températures maximales de 20°C.

Le hotspot de biodiversité d'Afrique du Sud regroupe plus de 8 500 espèces dont presque 70% sont endémiques. Certaines familles végétales sont communes avec l'Australie (Restionaceae, Proteaceae,...), du fait de leur proximité dans le supercontinent Gondwana (-65 millions d'années) ; ces deux hotspots ont également en commun un sol globalement ingrat et pauvre en nutriments.

Le paysage est généralement une végétation basse et dense, mitée par des zones de forêts mixtes et des zones de landes semies-désertiques, l'ensemble étant réparti en fonction de l’hétérogénéité du relief, du climat et de la nature du sol.

Les incendies sont naturellement fréquents et intenses dans ce hotspot et ils sont un moteur de conservation de la biodiversité extraordinaire de cette région. Cependant l’augmentation de la fréquence des incendies d’origine humaine ne laisse plus à certaines plantes la possibilité de se régénérer.

Une lande, localement appelée Strandveld, couvre les bas versants et les zones côtières. Composée principalement d'espèces soit herbacées, soit ligneuses mais prostrées à cause du vent et du sol sableux, cette lande est caractérisée par : de nombreuses Asteraceae (Ursinia spp., ...), dont la floraison explose pendant la courte période printanière (septembre octobre), en créant un fabuleux paysage coloré très spectaculaire ; Carpobrotus spp., une plante grasse couvre-sol devenue envahissante dans d'autres régions méditerranéennes du monde ; des plantes rhizomateuses ou bulbeuses comme les amaryllis...

Le fynbos est un paysage caractéristique du hotspot méditerranéen d'Afrique du Sud, proche du chaparral, du mattoral, du kwongan et de la garrigue.De même que pour le chaparral et la garrigue, la composition floristique du fynbos varie beaucoup en fonction des caractéristiques locales du milieu ; il existe donc plusieurs catégories de fynbos. Cependant on peut citer des taxons globalement représentatifs de cette strate arbustive ou buissonnante, principalement des espèces résistantes à la sécheresse, adaptées à des sols pauvres et caillouteux, souvent sclérophylles et pyrophytes :

  • la famille des Restionaceae : Elegia spp., Thamnochortus spp., Chondropetalum spp. ... ;
  • la famille des Proteaceae : Protea spp., Leucospermum spp., Leucadendron spp. ... ;
  • la famille des Ericaceae (les bruyères) : environ 80% des espèces du genre Erica sont endémiques de cette région.

Le fynbos et le kwongan partagent une caractéristique typiquement méditerranéenne : chez de nombreuses espèces espèces pyrophytes, les fruits restent sur l'arbre plusieurs années jusqu'à ce qu'un incendie les fasse éclater et libère les graines prêtes à germer. Ce phénomène se différencie des plantes pyrophytes des autres régions méditerranéennes, où les graines sont dispersées classiquement, mais ne germent qu'après le passage d'un incendie.

Les milieux forestiers sont très peu présents dans la région méditerranéenne d'Afrique du Sud ; les rares zones boisées sont constituées d'espèces introduites à partir des autres régions méditerranéennes du monde : Pinus halepensis et Pinus pinaster du bassin méditerranéen, Acacia et Hakea d'Australie ... On peut cependant noter les Afrocarpus spp. et les Podocarpus spp. (Podocarpaceae), et les Olea capensis, cousins de l'olivier commun (Olea europea), (Oleaceae), qui sont des arbres d'origine sud africaine.

Ces paysages relativement boisés ne se rencontrent que dans les parties les plus humides du hotspot, les sommets et les versant abrités de montagnes ; ils cohabitent alors avec des espèces herbacées de milieu frais et ombragé, comme les orchidées et les Strelitzia spp. (Strelitziaceae), répandus ailleurs en plante d'ornement.

Afrocarpus falcatus 
Famille  Podocarpaceae 
Genre  Afrocarpus 
Espece  falcatus 
Type biologique  Arbre 
Origine géographique  Afrique du sud 
Lien Fiche botanique  
Encephalartos longifolius 
Famille  Zamiaceae 
Genre  Encephalartos 
Espece   longifolius Jacq. 
Type biologique  Arbuste ou
petit arbre 
Origine géographique  Afrique du sud 
Lien Fiche botanique  
Leucadendron argenteum 
Famille  Proteaceae 
Genre  Leucadendron 
Espece   argenteum 
Type biologique  Arbre 
Origine géographique  Afrique du sud 
Lien Fiche botanique  
Strelitzia reginae 
Famille  Strelitziaceae 
Genre  Strelitzia 
Espece   reginae 
Type biologique  plante herbacée
rhizomateuse 
Origine géographique  Afrique du sud 
Lien Fiche botanique  
Thamnochortus insignis 
Famille  Restionaceae 
Genre  Thamnochortus 
Espece   insignis 
Type biologique  Plante graminoïde 
Origine géographique  Afrique du Sud 
Lien Fiche botanique