En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Le jardin botanique de la Villa Thuret d'Antibes

Le jardin botanique de la villa Thuret

Tipuana tipu (Benth.) Kuntze

Tipuana tipu
© inra
Famille : FABACEAE - FABOIDEAE
Origine : Argentine, Bolivie
Noms communs : Tipa, tipuana, palo rosa, tipa blanca, tipu tree, acacia comun, acacia falsa, black locus, rose wood
Ethymologie : le nom du genre tipuana dérive du nom vernaculaire ‘tipu’.

Morphologie - Phénologie

Arbre de développement moyen, de 5 à 10 mètres de hauteur, pouvant atteindre 15 à 20 mètres et plus dans son pays d’origine. Cime large, étalée en parasol. Branches horizontales, s’affaissant élégamment vers le sol. Ecorce légèrement rugueuse et grise, devenant avec l’âge crevassée et de couleur brun-rouge.

Feuillage persistant en climat chaud et humide, caduc dans le sud de la France. Les feuilles restent vertes jusqu’aux premiers froids de l’hiver. Feuilles alternes, composées, imparipennées, à 11-21 folioles, pétiolées, présentant un pulvinus à leur base. Folioles vert foncé sur leur face inférieure et glauque sur leur face supérieure.

Floraison généreuse en juin, de longue durée, pouvant se poursuivre jusqu’en septembre de manière sporadique. Grappes terminales de fleurs jaune d’or, à pétales frisés avec une tâche violet foncé à la base ; étendard réfléchi. Fruit akénoïde d’abord vert clair, devenant brun à maturité, muni d’une aile (samare). Une seule graine. Les fruits restent longtemps sur l’arbre puis tombent soit en même temps, soit après les feuilles.

Exigences écologiques

  • Bonne terre de jardin en situation protégée. Supporte les sols secs mais préfère les sols frais. Tolère aussi bien les sols calcaires qu’acides, légers que lourds ;
  • Assez bonne tolérance à la sécheresse, sur sol profond ;
  • Les branches peuvent être fragiles et brisées par des vents violents ;
  • Exposition ensoleillée ;
  • Zone climatique de l’oranger.

Caractères horticoles

  • Multiplication par semis. Couper l’aile encombrante du fruit et donner un léger coup de marteau sur l’enveloppe ou tremper les graines (24 heures) dans l'eau chaude pour faciliter la germination. Il est également possible d’effectuer une stratification préalable. Le semis donnent de bons résultats. L’espèce se développe bien en l’absence d’arrosage et de fertilisation ;
  • Croissance rapide ;
  • Sa vigueur lui permet de bien supporter la taille (conduite en boule en Argentine). Pour former rapidement des tiges, il faut élever le T. tipu en pleine terre, en pépinière, avec un tuteurage et des pincements réguliers en été pour éviter aux rameaux de se courber. Il peut en effet pousser de 2 ou 3 mètres dans la saison ;
  • Les racines peuvent devenir gênantes près des bâtiments ;
  • L’espèce est résistante aux maladies : ni acarien, ni homoptère (cochenille, puceron, coccinelle).

Utilisations

Cette espèce présente de nombreux avantages :

  • En isolé dans les parcs ou les patios pour ses qualités ornementales mais aussi pour l’ombre qu’il procure ;
  • En alignement en raison de sa croissance rapide, de la qualité de son ombre, de sa floraison. Il est très utilisé en Amérique du sud, notamment au sud du brésil, au sud des USA, dans le bassin méditerranéen (Espagne) ;
  • Il peut également être utilisé pour l’amélioration et la fixation des sols (fixation d’azote atmosphérique, litières de feuilles et de fleurs).

Remarques

  • Cette espèce fournit un bois de bonne qualité utilisé en Argentine pour la réalisation de charpentes et la menuiserie. Elle a également de bonnes qualités mellifères.

Photos :

ttipu1ttipu2ttipu3ttipu4ttipu5

Dessins : Samuel LardeuxPhotos : C. Bresch, C. Ducatillion