En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Le jardin botanique de la Villa Thuret d'Antibes

Le jardin botanique de la villa Thuret

Quillaja saponaria Molina

Quillaja saponaria
© inra
Famille : QUILLAJACEAE
Origine : Pérou, Chili, de la zone littorale à la zone andine
Noms communs : Quillaj (Chili), Soapbark Tree, Arbre à savon, Savonnier
Etymologie : quillaj, nom chilien.

Morphologie - Phénologie
Petit arbre de 8 à 10 m de haut, pouvant atteindre 18 m dans son pays d’origine, à port étroit et longues branches retombantes. Ecorce épaisse, sombre et rugueuse.

Feuilles persistantes, coriaces, luisantes, ovales, oblongues, un peu dentées, pétiolées, de 2,5 cm de long.

Floraison printanière, mellifère, en corymbes blancs, d’avril à juin. Fleurs de 10 à 14 mm de diamètre. Espèce polygame. Fructification estivale (fin août). Fruits ligneux, déhiscents, tomenteux, composés de 5 follicules bi-valvées, particuliers pour la famille des Rosacées ; décoratifs. Les graines sont ailées.

Exigences écologiques

  • L’espèce aime un sol bien drainé et riche ; les sols secs, frais, acides ou légers lui conviennent également ; elle tolère des sols hostiles, difficiles et, dans une certaine mesure, les sols calcaires ;
  • Bonne tolérance au froid (de – 10 à – 12° C) ;
  • Exposition : plein soleil à mi-ombre.

Caractères horticoles

  • Multiplication par semis de graines fraîches au printemps, en serre, dans un substrat drainant (la germination reste assez capricieuse) ;
  • Bouturage de tiges ligneuses, en novembre, sous abri ;
  • L’arbre peut être taillé en haie.

Utilisations

  • A utiliser en alignements ;
  • En massif ou isolé, au bord d’une pièce d’eau (éviter les piscines) ou en haie libre ou taillée.

Remarques

  • L'écorce contient une grande quantité de carbonate de calcium et de la saponine. La saponine QS 21 dérivée de l'écorce du Quillaja saponaria a un rôle d'adjuvant pour des vaccins ;Ces propriétés auraient suscité des récoltes sauvages dans son pays d'origine et causé le déclin de l'espèce ;
  • La poudre d'écorce sert encore à émulsionner les résines et les baumes ; elle reste un produit courant de l'industrie de dégraissage et permet la fabrication des shampoings, dentifrices et savons ;
  • L’espèce est utilisée en reforestation en raison de sa résistance à la sécheresse ;
  • En Californie, le Quillaja saponaria est sur la liste des plantes à poison.

Photos :

Qsaponaria1_600Qsaponaria2_600Qsaponaria3_600Qsaponaria4_600Qsaponaria5_600Qsaponaria6_600Qsaponaria7_600Qsaponaria8_600qsaponaria1qsaponaria2qsaponaria3qsaponaria4qsaponaria5qsaponaria6qsaponaria7

Dessins : Samuel LardeuxPhotos : C. Ducatillion