En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Le jardin botanique de la Villa Thuret d'Antibes

Le jardin botanique de la villa Thuret

Prunus ilicifolia Walp.

Prunus ilicifolia
© inra
Famille : ROSACEAE
Origine : Sud de la Californie
Noms communs : prunier à feuilles de houx, evergreen cherry

Morphologie - Phénologie

Grand arbuste à petit arbre de 3 à 6 mètres de hauteur et de 4 mètres d’envergure, à port arrondi. Ecorce gris foncé, rugueuse, crénelée sur le tronc et les branches anciennes, tendre et jaune-rougeâtre sur les jeunes branches. Le bois est lourd et dur.

Feuillage persistant, d’un vert sombre et brillant. Feuilles alternes, simples, de 3-6 cm de long sur 2-4 cm de large, coriaces, ressemblant à celles du houx, ovales à elliptiques, courtement acuminées, ondulées, à marge finement dentée. Phyllotaxie spiralée, sur les axes dressés, à distique sur les branches horizontales.

Floraison abondante et mellifère, d’avril à mai. Petites fleurs bisexuées, blanches, d’environ 8 mm de diamètre, réunies en grappes de 5 cm de longueur. Fructification fin été, début automne, en drupes rouge foncé, puis noir violacé de 1 cm de diamètre. Fruits juteux très acides. Fructification rare à la Villa Thuret. Graines lisses à faible conservation du pouvoir germinatif.

Exigences écologiques

  • Préfère les sols profonds et frais mais tolère les sols secs, acides, superficiels. Supporte les sols calcaires, sableux et humides. Tolère les sols alcalins. Prospère bien en pleine terre dans le midi. Supporte bien le sol argileux du jardin Thuret ;
  • Résiste très bien à la sécheresse estivale ;
  • Ombre ou soleil. Emplacement frais si possible.

Caractères horticoles

  • Multiplication par semis après 3 mois de stratification. La germination peut avoir lieu 6 à 18 mois après le semis ;
  • Le bouturage reste difficile ;
  • Marcottage possible au printemps ;
  • P. ilicifolia se régénère bien par recépage et supporte la taille.

Utilisations

  • Par sa ressemblance au chêne vert, il s’harmonise parfaitement avec le paysage méditerranéen ;
  • En isolé et en haie libre ;
  • La densité de son feuillage et son grand développement permettent également de le conseiller comme arbuste-écran ;
  • Les rameaux coupés se conservent bien en vase et peuvent être utilisés comme feuillage pour la confection des bouquets. Il présente une certaine ressemblance avec le houx et pourrait être exploité durant la période de Noël ;
  • Prunus ilicifolia peut aider à lutter contre l’érosion d’un talus ou d’une pente.

Remarques

  • Les prunes sont toxiques pour le bétail mais sont consommées par les oiseaux ; elles produisent des substances phytotoxiques.

Photos :

pilicifolia1pilicifolia2pilicifolia3pilicifolia4pilicifolia5

Dessins : Luce PressetPhotos : C. Bresch, J. Drescher, C. Ducatillion