En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Le jardin botanique de la Villa Thuret d'Antibes

Le jardin botanique de la villa Thuret

Myoporum laetum Forst. G.

Myoporum laetum
© inra
Famille: SCROPHULARIACEAE
Origine : Nouvelle Zélande
Noms communs : Ngaio
Etymologie : Myoporum vient du grec muô, « fermer », et poros, « pore » : allusion aux feuilles ponctuées de glandes translucides..

Morphologie - Phénologie
Arbuste ou petit arbre vigoureux, bien ramifié de 5 à 6 mètres de hauteur et de 5 mètres d’envergure, à port arrondi. Les jeunes rameaux sont brun-rougeâtre sur leur face inférieure. Les jeunes pousses sont collantes ; l’écorce devient ensuite épaisse, brune et sillonnée.

Feuilles alternes, persistantes, charnues, acuminées, obovales, lancéolées, pétiolées, de 4-10 cm de long sur 2,5 cm de large. Limbe atténué jusqu’au pétiole, épais, d’abord vert-brun puis vert clair luisant. Nervure centrale de couleur rouge ferrugineux, saillante sur la face inférieure. Nombreuses glandes translucides sur la face inférieure.

Floraison abondante, de longue durée, parfumée, de mars à mai. Petites fleurs hermaphrodites, regroupées par 3 à 6 sur la même aisselle foliaire, de couleur blanche à points violacés. Calice à cinq sépales ; pétales arrondis, veloutés à l’intérieur ; quatre étamines.

Fructification de juin à août en petites drupes juteuses de couleur lie de vin. Fructification généreuse à la Villa Thuret, en l’absence de taille.

Exigences écologiques

  • Espèce peu exigeante ;
  • Tolère les sols pauvres et calcaires. Supporte aussi bien les sols acides que basiques ;
  • Arbuste s’accommodant des situations chaudes et arides. Bonne résistance au vent ;
  • Exposition : plein soleil, mais tolère l’ombre ;
  • Espèce résistant aux conditions de bord de mer ;
  • Les racines sont envahissantes et des feuilles tombent toute l'année : utilisation à proscrire en bordure de piscine ou de bassin.

Caractères horticoles

  • Multiplication par semis. En Californie, la plante se ressème seule ; elle est classée parmi les espèces envahissantes ;
  • Multiplication par boutures de tête en juillet-août ;
  • Espèce se recépant aisément et présentant une bonne réaction à la taille. La taille permet d’augmenter la densité du feuillage, en particulier pour une utilisation en brise-vent ;
  • Arrosages modérés en conteneur ;
  • Craint le gel : à réserver à la zone littorale.

Utilisations

  • La densité et la persistance de son feuillage ornemental et ses facultés de recépage nous invitent à l’utiliser en haie haute taillée ;
  • Haie libre mixte ou monospécifique ;
  • Haies brise-vent en bordure de mer ;
  • Présente un développement intéressant en bac, ce qui rend son utilisation en milieu urbain plus aisée ;
  • Sa tolérance au sel et à la pollution urbaine permet de l’utiliser en conditions difficiles, en bord de mer ou en îlot central autoroutier.

Remarques

  • Les fruits, les feuilles et les autres parties vertes sont toxiques.

Photos :

mlaetum1mlaetum2mlaetum3mlaetum4

Photos : C. Bresch, C. Ducatillion