En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Le jardin botanique de la Villa Thuret d'Antibes

Le jardin botanique de la villa Thuret

Melaleuca linariifolia Smith.

Melaleuca linariifolia
© inra
Famille : MYRTACEAE
Origine : Australie (marécages et cours d’eau du Queensland, côte est des Nouvelles Galles du Sud)
Noms communs : Flax leaf paperbark, Snow in Summer. Mélaleuque à feuilles de linaire, Narrow-leaved paperbark, Melaleuca de Joséphine
Etymologie : Melaleuca vient du grec melas, « noir », et leucos, « blanc », l’écorce de certaines espèces étant noire sur le tronc et blanche sur les branches; linariifolia signifie « à feuilles allongées, presque également sur toute sa longueur ».

Morphologie - Phénologie
Arbre de 3 à 10 mètres de hauteur, à couronne arrondie, densément ramifiée. Croissance assez rapide et longévité importante. Les branches, grisâtres, sont érigées et les jeunes rameaux, grêles et glabres, ont un port pleureur. Ecorce de couleur claire, épaisse, papyracée, spongieuse qui s’exfolie par lambeaux.

Feuillage persistant. Feuilles opposées, étroites, lancéolées de 6-12 cm de longueur sur 4 mm de large. Feuilles rigides et pointues à nervures peu saillantes. Limbe vert foncé, plus clair chez les jeunes feuilles, présentant de nombreuses glandes d’huile essentielle sur la face inférieure. Feuilles odorantes.

Floraison abondante en juin. Fleurs blanches nombreuses en épis terminaux très denses donnant à l’arbre un aspect cotonneux ou neigeux.

La fleur est composée de cinq petits pétales. Les filets d’étamines longs, soudés en faisceaux, dont ils se détachent à des hauteurs différentes, donnent à la fleur un aspect plumeux.

Capsules ligneuses, urcéolées, cylindriques de 3,5 cm de long et de 5 cm de diamètre.

Exigences écologiques

  • Cette espèce peut se développer dans des sols secs. Se plait dans des terrains composés de terre de bruyère et de terre franche mais tolère bien les sols compacts, neutres à basiques. Préfère les sols contenant peu de nitrogène ;
  • Espèce très résistante à la sécheresse ;
  • Exposition plein soleil de préférence ;
  • Espèce résistante aux conditions de bord de mer.

Caractères horticoles

  • Multiplication par semis, identique à celle du Callistemon ;
  • Multiplication possible par bouturage de jeunes pousses ;
  • La taille n’est pas nécessaire.

Utilisations

  • Cette espèce est actuellement utilisée en arbre d’alignement en Australie ;
  • Excellent brise-vent, qualité très appréciable en bord de mer ;
  • Arbre écran ;
  • Par sa singularité, ce Melaleuca sera très apprécié dans les parcs ;
  • Peut être utilisé pour peupler des terrains légèrement salés et imbibés d’eau.

Remarques

  • Cette espèce attire les papillons ;
  • Son bois très résistant est utilisé pour faire des pieux ou d’autres structures continuellement humides (pilotis) ;
  • Propriétés médicinales.

Photos :

mlinariifolia1mlinariifolia2mlinariifolia3mlinariifolia4mlinariifolia5mlinariifolia6mlinariifolia7mlinariifolia8

Dessins : Luce PressetPhotos : C. Ducatillion, C. Slagmulder