En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Le jardin botanique de la Villa Thuret d'Antibes

Le jardin botanique de la villa Thuret

Firmiana simplex (L.) W. F. Wight

Firmiana simplex
© inra
Famille: MALVACEAE - STERCULIOIDEAE
Origine : Chine occidentale, Japon et Formose, de 0 à 1500 m d’altitude
Noms communs : Sterculia à feuilles de platane, Arbre parasol de Chine
Etymologie : sterculia provient de stercus en latin (excrément), car les fleurs de certaines espèces du genre répandent une odeur fétide

 Morphologie - Phénologie

Arbre de 20-25 m de haut dans son pays d’origine, de 12-15 m sous nos climats, à cime arrondie et à branchesen étages. Ecorce nue, lisse, de couleur vert grisâtre.

Grandes feuilles caduques, longues à se décomposer. Leur taille les rend facile à disperser par le vent. Feuilles entières palmatilobées, à 3-5 lobes très aigus. La base est cordiforme, la longueur atteint 20-30 cm. Le pétiole est presque aussi long que le limbe.

Inflorescences en longues grappes terminales en mai-juin. Fleurs insignifiantes, unisexuées, apétales.

Fruits en novembre, de 10-12 cm de long, s’ouvrant en 4-5 follicules qui deviennent foliacés peu après la floraison. Les graines sont rondes et ridées. Le fruit, assez élégant et voyant, perdure longtemps sur l’arbre. C’est un fruit sec non salissant.

Exigences écologiques

  • Cette espèce tolère le calcaire, demande des sols frais et légers et peut souffrir en en sol trop sec. Elle supporte mal d’être implantée au milieu d’une zone engazonnée et fréquemment arrosée. Tolère des sols sableux, acides, alcalins et bien drainés. En sol argileux, les racines ont tendance à se nécroser. Même si cet arbre est donné comme résistant très bien à la sécheresse, en période estivale au Jardin Thuret, en l’absence totale d’arrosage et sur sol argileux, les feuilles se replient, ce qui lui donne un aspect peu esthétique. Il apprécie les arrosages les premières années. En situation ventée, son bois est susceptible de casser, notamment au niveau des fourches. Préférer les expositions à l’abri du vent ;
  • Il tolère des expositions de plein soleil et de mi-ombre ;
  • Sur sol argileux, les racines sont particulièrement proches de la surface, en particulier près du tronc. Elles peuvent soulever les trottoirs et être heurtées par les tondeuses.

Caractères horticoles

  • Multiplication par semis dans un substrat drainant dans des conditions de température et d’humidité élevées. Même si certains auteurs mentionnent pour cette espèce une tendance au semis naturel, ce phénomène n’est pas observé au Jardin Thuret ;
  • Les semis doivent être transplantés rapidement car l’espèce possède un système racinaire profond : il est préférable de constituer une motte ;
  • L’arbre présente un port dressé. Sa ramification est tardive et il peut facilement être conduit sur un seul axe. En usage urbain, il faut éviter que le diamètre des branches dépasse la moitié du diamètre du tronc pour éviter leur rupture. La taille permet à l’espèce de développer une structure forte ;
  • Au niveau phytosanitaire, on ne lui connaît pas d’agents pathogènes avérés.

Utilisations

  • Arbre d’ombrage à feuillage ample très ornemental dont il existe de beaux sujets dans les jardins publics de Bordeaux, Pau, Hyères, Monte Carlo... Il est aussi présent dans les villes du Japon ;
  • En alignement : petit alignement en ligne médiane sur les autoroutes, pour border de petites routes, lotissements ;
  • Ses grandes feuilles et son architecture très structurée lui donnent un aspect tropical, ce qui incite aussi à l’utiliser occasionnellement seul dans un parc ou un jardin.

Remarques

  • Les graines sont utilisées à des fins médicinales et entrent dans la composition de solutions utilisées pour la teinture des cheveux (Chine) ;
  • Le bois est exploité pour fabriquer des meubles.

Photos : 

fsimplex1fsimplex2fsimplex3fsimplex4fsimplex5fsimplex6fsimplex7fsimplex8

Photos : C. Bresch, C. DucatillionDessin : Samuel Lardeux