En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Le jardin botanique de la Villa Thuret d'Antibes

Le jardin botanique de la villa Thuret

Acacia iteaphylla

Acacia iteaphylla
© inra
Acacia iteaphylla F. Muell. ex Benth.

Famille : FABACEAE - MIMOSOIDEAE
Origine : Australie (SA)
Noms communs : Mimosa à feuilles de saule
Etymologie : Itea correspond au « Saule », et phyllon signifie « feuille » ; littéralement : acacia à feuilles de saule.

Morphologie - PhénologiePort compact, très élégant. Buisson à croissance rapide de 1,5 m à 2 m de haut, à tronc court, ramifié de manière précoce, parfois juste au dessus du collet. Ecorce lisse, de couleur brunâtre à rougeâtre.
Feuillage gris-bleu, argenté, constitué de phyllodes linéaires et aplaties (5-14 cm de long sur 0,4-0,8 cm de large).

À Antibes, la floraison s’étale d’octobre à février. Elle s’exprime au bout de trois ans (entre 2 et 4 ans selon le milieu), en inflorescences axillaires généreuses, constituées de racèmes de glomérules jaune pâle délicatement parfumés. Le bouton floral est protégé par de fines écailles brunes.
La gousse aplatie, légèrement glauque, contient des graines disposées longitudinalement.

Exigences écologiques
  • Il supporte bien les sols pauvres, peu profonds, même calcaire. Les sols légers à lourds sont tolérés ;
  • Il tolère de légères gelées. Mais il pourrait tenir jusqu’à –9° C selon les situations, notamment en l’absence d’irrigation automnale et hivernale ;
  • Il supporte la sécheresse estivale ;
  • Il préfère une situation ensoleillée mais accepte la mi-ombre ;
  • La situation côtière avec de légers embruns est tolérée.
Caractères horticoles 
  • Semis : il s’effectue, après trempage des graines dans de l’eau bouillante durant quelques heures, dans une terrine remplie au ¾ d’un substrat composé de 50 % de tourbe blonde fine et de 50 % de sable de rivière tamisé fin. Recouvrir les graines de deux fois leur épaisseur. Placer au chaud et hors du soleil direct (20 à 24° C) ;
  • Le bouturage de jeunes pousses est possible ;
  • Un pincement est utile après la floraison mais une taille trop sévère peut lui être fatale.
Utilisation
  • En haie vive non taillée, à fonction décorative 
  • Brise-vent efficace.
  • Ecran visuel.
  • Grande potée fleurie ou jardinière.
Remarques
  • L’espèce fut introduite pour la première fois à la Villa Thuret en 1868, puis en 1872. Le taxon ‘soleil d’automne’, à port compact et pleureur, est d’introduction récente. Il a été expérimenté en collaboration avec le SCRADH à Hyères.
  • Un essai en milieu urbain est conduit par la ville de Hyères.
Photos : 
aiteaphylla05aiteaphylla1aiteaphylla2aiteaphylla3aiteaphylla4aiteaphylla5
 

Photos : Cécile Bresch et Christian Slagmulder
Dessin : Emmanuel Lardeux